Voltaire à Ferney

Poète et dramaturge célébré, historien à succès et auteur à scandale, Voltaire acquiert en 1758 des descendants de Guillaume Budé la seigneurie de Ferney.

Fort d’une première expérience de châtelain à Cirey aux côtés d’Émilie du Châtelet, Voltaire transforme vingt années durant un  modeste village en une petite cité prospère vantée d’un bout à l’autre de l’Europe.

Dans son château, qu’il fait reconstruire et agrandir pour accueillir ses hôtes venus de tout le continent, Voltaire s’engage dans une littérature de combat entre autres marquée par la réhabilitation de la famille Calas (Traité sur la tolérance, 1763).

Acquis en même temps que la seigneurie de Ferney d’un pasteur genevois, Antoine-Josué Diodati, la grange seigneuriale du Châtelard, qui rassemble désormais en son sein un théâtre et une médiathèque, constitue un précieux  témoignage architectural de l’activité du seigneur de Ferney entre 1758 et 1778.

 

Partager "Voltaire à Ferney" sur facebookPartager "Voltaire à Ferney" sur twitterLien permanent